Accueil À faire Des livres, à mi chemin entre le poème et la sculpture
À faireÀ voirCoups de coeurWebzine

Des livres, à mi chemin entre le poème et la sculpture

Il n’est pas rare que les livres soient une source d’inspiration pour les artistes.

Faits de papier, matière voluptueuse et symbolique, naturelle avant tout. L’histoire des livres traverse les âges, les cultures, les langues et les styles. Ils se travaillent sous autant de formes que permet cette alchimie entre la matière et les mots. Autant dire à l’infini.

Passant du livre-objet-familier au livre sculpté, naît alors l’œuvre d’art.

La Médiathèque des Gaves regorge d’écrits sous leur forme pure : romans, livres d’images, ouvrages anciens et précieux…mais les avez-vous déjà vu transformés en curiosités littéraires ?

Du mardi 2 novembre au jeudi 9 décembre 2021, l’artiste plasticienne Brig Laugier vous dévoile son exposition “Sculptures-Livres”, exposition unique qui, nous en sommes certains, va complètement chambouler votre regard.

 

Mieux connaitre l’artiste pour mieux saisir son oeuvre …

Il nous a semblé que le meilleur moyen pour comprendre le travail de Madame Brig Laugier était de la découvrir au travers de son autoportrait :

“ Née en 1948 à Caen d’une famille d’architectes venue pour la reconstruction de la ville , après la guerre. Mes origines sont basco-béarnaises.
J’ai toujours été artiste.
C’est à Oloron Sainte-Marie que mes quatre enfants sont nés.
Ils demeurent mes plus belles créations.
Après des études de lettres qui m’ont donné l’amour des livres, après la pratique de la danse et de la peinture, ce fut l’histoire des Livres-Sculptures.
C’était en 1990, un jour où en manque de création j’ai pris un livre en mains, pas pour le lire, mais pour en faire autre chose.
Je voulais passer de l’état utilitaire (la lecture) au monde de l’art, uniquement en utilisant la matière du livre.
Mais cette matière du livre n’est pas neutre…
Alors je l’ai respectée.
Et j’ai choisi un seul geste : le geste du pli.
Je ne détériore pas les textes.
Je les détourne.
La plupart du temps je garde même les titres des livres, pour être celui des œuvres.
Voilà, c’est l’histoire d’une idée,
de la mise en œuvre d’une idée.
Mais comment naissent les idées?…”

Bien souvent, l’inspiration créatrice provient d’une source inconnue que les artistes eux-mêmes ont du mal à en expliquer l’origine.

Dans tous les cas, lorsque cette inspiration arrive sans raison, l’artiste ressent ce besoin irrépressible de l’attraper avant qu’elle ne lui échappe. De la matérialiser et lui donner vie.

Généralement, cette inspiration se trouve être le résultat d’une grande motivation ancrée au plus profond de son âme, du souhait d’être guidé au-delà d’une simple intuition.

Est-ce que l’appétence de toute une vie de Brig Laugier pour les livres, ne l’aura pas indubitablement mise sur la voie qui lui était destinée ?

 

Quand le livre devient art !

Nous savons tous ce qu’est un livre. Une sculpture également. Mais que dire de l’union entre les deux ? L’impression étonnante du croisement entre l’art et la mémoire.

Parce que si l’art est le résultat du travail de Brig Laugier, le souvenir reste son but premier. Le souvenir de ces mots couchés, de leurs auteurs, de ces livres trop souvent oubliés.

Parce qu’un livre est un objet faussement inanimé. Parce qu’un livre nous raconte mille histoires, mille destins, il doit continuer à vivre, même lorsque le mot “ fin” apparait.

Le livre sculpté transgresse les règles pour devenir une extension de l’imaginaire de l’artiste.

Et de l’imagination, Brig Laugier n’en manque pas. Elle la puise dans l’ouvrage lui-même : son titre, sa forme, ses mots, ses couleurs… dans le respect le plus profond que son amour des livres lui confère.

On comprend alors que pour seule technique, elle utilise le pliage. Jamais elle ne découpe, jamais elle n’abîme.

“ Au grès d’une singulière lecture, je métamorphose le livre, par le simple geste du pli, je reconstruis de nouvelles bibliothèques, assez folles pour y trouver ses livres étrangement exposés à l’envers, les titres cachés derrière leurs dos, les textes devenus missives illisibles. Le Livre est entré dans une vie seconde.”

Exposer dans une médiathèque une telle transformation des livres peut sembler audacieux pour certains puristes.

C’est pourquoi Raphaële, bibliothécaire à la Médiathèque des Gaves, vous propose de vous emporter dans l’univers de Brig Laugier, le mercredi 3 novembre à 16h. Une visite guidée durant laquelle vous allez percevoir toute la magie d’un travail unique.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous suggérons également ...

DossierWebzine

Quand les Jeux Olympiques rimaient avec fantaisie : retour sur des épreuves oubliées

De nombreuses disciplines ont été proposées au fil du temps dans le...

BrèvesWebzine

Une saga sportive riche en rebondissement !

L’histoire sportive d’Oloron Sainte-Marie est marquée par une quête constante d’infrastructures adaptées...

Coups de coeurWebzine

Arette : La flamme olympique fait des étincelles dans le cœur des villageois !

Ce lundi 20 mai 2024, le village d’Arette, niché au cœur des...

DossierWebzine

Le siècle d’or des patronages : d’une nécessité sociale à une aventure collective !

Club, fédération, association ou encore union sportive… sont des termes bien connus...