Accueil À faire Les bébés lecteurs c’est (TROP) mignon. Mais pas que !
À faireWebzine

Les bébés lecteurs c’est (TROP) mignon. Mais pas que !

Vous le saviez, ou pas, (mais maintenant oui, du coup !), chaque 1er vendredi du mois, à la Médiathèque des Gaves, Catherine fonce vers la cabane à histoire, suivie du plus ravissant des cortèges : des bébés, des tout petits, des mamans, des papas, des papis ou mamies, des nounous … (liste totalement non exhaustive !).

C’est alors qu’au son de gazouillis, de premiers mots pas toujours très bien dits ( ne sont ils pas ceux que l’on affectionne le plus au final ?), de quelques gloussements un peu timides, mais surtout d’une excitation palpable que le bal des histoires démarre …

Parce qu’il n’est jamais trop tôt pour ouvrir un livre avec un bébé, mais parce que ce n’est pas forcément une évidence pour tout le monde, Catherine revient sur ce temps privilégié, cette bulle qui peut devenir votre nouveau rendez-vous du matin…

 

Des bébés lecteurs !! Qu’est-ce que c’est ?

C’est un temps de partage avec des livres, des bébés et leurs parents.
Ce sont des histoires racontées, chuchotées, chantées, ce sont des comptines, partagées, retrouvées.
Un joyeux bazar vivant et bienveillant. 
Les tout petits de quelques mois sont réceptifs à la parole même s’ils ne parlent pas. Ils sont sensibles au rythme des mots et des phrases, à la musicalité, aux intonations qui annoncent le rire, la colère, la peur. Ce sont des caresses auditives.
Car le livre est vraiment une drôle de chose, pleine de sens et de vie et le bébé a compris que les mots du livre disent le monde.
Ainsi, depuis de nombreuses années le bébé a droit à la culture, précocement, car les bébés ont besoin de caresses, de lait …et d’histoires.
Avec les livres, nous accompagnons l’enfant dans son besoin de grandir, c’est aussi un support de l’échange entre enfants et adultes.
Il relie l’individu à la communauté à laquelle il appartient.
La lecture fait partie de ce qui nourrit et de ce qui va mettre en mouvement l’activité psychique de l’enfant.
Très vite, l’enfant va vers le livre, vers l’objet-livre, dans une approche physique et sensorielle ; il le découvre, l’explore sous toutes ses coutures, s’y agrippe, le suce, le mordille, le mange.
Les premiers mots, les premières histoires, les premières images participent à la construction de l’enfant, ils sont à la base de tout plaisir culturel.
La fiction que l’on rencontre dans la plupart des albums leur permet de ne pas subir la réalité, mais plutôt de l’ouvrir et lui donner du sens.
Les histoires permettent aussi de jouer avec le temps, de parcourir le passé, le présent et le futur.

Pour aller plus loin …

“A la faveur de moments de lecture prolongés, à la maison comme dans un lieu d’accueil, les enfants se saisissent des livres dont l’histoire leur a plu, à condition de pouvoir évoluer en liberté, de ne pas être soumis à des injonctions, obligés à écouter. Ils manipulent plusieurs livres et en ramènent un à l’adulte qui est disponible. Il n’y a donc aucune raison de ne pas lire un texte assez long, si c’est l’enfant qui l’a demandé, sous le prétexte que ce n’est pas de son âge, ou que ce serait les images qui l’auraient attiré.”
Extrait de “Les livres, c’est bon pour les bébés” de Marie Bonnafé
Collection Pluriel Hachette/Littérature, 2003.
  • “ Les livres c’est bon pour les bébés ” Marie Bonnafé
Collection Pluriel Hachette / Littérature 2003
  • “ Des livres d’images pour tous les âges ” Dominique Rateau
Collection Mille et un bébé – ÉRES
  • “ Lire des livres à des bébés ” Dominique Rateau
Collection Mille et un bébé – ÉRES
Tous les 1ers vendredis du mois, entre 10h30 et 11h30, Catherine vous accueille dans la cabane à histoires à la Médiathèque des Gaves.
A très vite …

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous suggérons également ...

DossierWebzine

Quand les Jeux Olympiques rimaient avec fantaisie : retour sur des épreuves oubliées

De nombreuses disciplines ont été proposées au fil du temps dans le...

BrèvesWebzine

Une saga sportive riche en rebondissement !

L’histoire sportive d’Oloron Sainte-Marie est marquée par une quête constante d’infrastructures adaptées...

Coups de coeurWebzine

Arette : La flamme olympique fait des étincelles dans le cœur des villageois !

Ce lundi 20 mai 2024, le village d’Arette, niché au cœur des...

DossierWebzine

Le siècle d’or des patronages : d’une nécessité sociale à une aventure collective !

Club, fédération, association ou encore union sportive… sont des termes bien connus...