Accueil Brèves Une saga sportive riche en rebondissement !
BrèvesWebzine

Une saga sportive riche en rebondissement !

L’histoire sportive d’Oloron Sainte-Marie est marquée par une quête constante d’infrastructures adaptées aux différentes disciplines.

Le stade – hippodrome de Saint-Pée

Dès 1891, un hippodrome est érigé au Gabarn, mais son éloignement de la ville le condamne à un déménagement vers le stade de Saint-Pée en 1925. Ce nouveau lieu devient le cœur d’une véritable plaine omnisports, accueillant rugby, football, athlétisme, courses hippiques et bien d’autres activités.

Au fil des décennies, la plaine de Saint-Pée se métamorphose en un véritable parc des sports de 20 hectares. Piscine, courts de tennis, boulodrome, skate park et salle omnisports viennent enrichir l’offre sportive, répondant ainsi aux besoins d’une population de plus en plus active.

Le stade de Foot

En 1970, Jean-Claude Mora, fondateur et futur président du FC Oloron section football, trouve un accord avec le maire Guy Ebrard : le nouveau club jouera sur les terrains autour de la « grange » équipée de vestiaires et de douches. Footballeurs et rugbymen voisinent désormais sur le stade Saint-Pée.

Après cette solution relais, un véritable stade est construit en 1975 avec éclairage et tribunes entre la piscine Tournesol et le camping municipal.

Le boulodrome

Un boulodrome avec création d’un bâtiment est construit dès 1972. L’association La Pétanque Oloronaise, dont le siège social est encore au café « Au Bon Samaritain », place des Oustalots (quartier Sainte-Marie), dépose ses statuts association Loi 1901 à la préfecture le 19 décembre 1972.
L’emprise des terrains jouxte le stade de football et la piscine.

Les piscines de Pondeilh et Tournesol

En 1961, le premier coup de pioche est donné pour lancer la construction de la piscine au quartier Pondeilh qui est inaugurée deux ans plus tard. C’est la persévérance de la société Pondeilh Sports et Loisirs qui a permis à ce projet de voir le jour au sein d’un quartier nouvellement construit. Elle sera abandonnée pour la construction d’une nouvelle structure, la piscine Tournesol.

C’est en 1975 que la ville d’Oloron-Sainte-Marie se porte candidate pour l’installation d’une piscine « Tournesol ». 183 piscine de ce type sont alors construites en France. Implantée dans le quartier de Saint-Marie et vieillissant mal, elle est transformée en Centre nautique dans les années 1990.

Les cours de tennis

La plaine omnisports s’agrandit à la fin des années 1970 avec la construction de deux courts de tennis, un à ciel ouvert et un couvert, et d’un club house.
En 1995, il compte 11 cours (3 couverts et 2 extérieurs). Tout récemment, en juillet 2023, le club se dote de deux terrains de padel.

La salle Palas

Jusqu’en 1974, la ville d’Oloron-Sainte-Marie ne possède pas de salle dédiée à la pratique du sport. En 1972, elle décide d’acheter le terrain Palas pour implanter une salle.

Inaugurée en mai 1975, cette salle est de type Cosec (Complexe Sportif Évolutif Couvert), très à la mode dans les années 70. Elle comprend une salle principale, trois salles d’entrainement, des sanitaires et des douches et des gradins de 1000 places assises. Au-delà de la pratique de sports collectifs de jeux de ballon, elle abrite aussi un tatami qui permet la pratique du judo.

Ce type de structure COSEC construit et dupliqué partout en France pour répondre aux besoins grandissants en manière de sports vieillit mal et pose des problèmes structurels (amiante…).
La salle Palas est actuellement en cours de réhabilitation.

 

 

 

Bien d’autres équipements mériteraient d’être cités, tels que le mur d’escalade (parmi les plus hauts de France), la salle Robert Scohy (construite en 1994) ou encore le trinquet – plantier Complexe Guynemer (achevé en 2011). Si vous souhaitez aller plus loin, l’exposition “L’Histoire du sport en Haut-Béarn” fera votre bonheur.

Elle est en place jusqu’au 29 juin 2024 à la Villa Bedat !

 

 

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous suggérons également ...

DossierWebzine

Quand les Jeux Olympiques rimaient avec fantaisie : retour sur des épreuves oubliées

De nombreuses disciplines ont été proposées au fil du temps dans le...

Coups de coeurWebzine

Arette : La flamme olympique fait des étincelles dans le cœur des villageois !

Ce lundi 20 mai 2024, le village d’Arette, niché au cœur des...

DossierWebzine

Le siècle d’or des patronages : d’une nécessité sociale à une aventure collective !

Club, fédération, association ou encore union sportive… sont des termes bien connus...

Coups de coeurWebzine

Souvenir d’une fête de la gymnastique en 1915 à Oloron Sainte-Marie

Un bien joli petit film muet que l’on doit à Monsieur François...